L’agence
architectes paris
réhabilitation, extension, rénovation, logements individuels, appartement, logements collectifs, chantier, esquisse, plan, dx architectures, architectes paris, Degageux, performance thermique, RT 2012, isolation, toiture végétalisée, Winona, menuiseries aluminium, béton, menuiserie, hammam, brique, pilotis, béton ciré, bambou, bois, Stavy
266
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-266,bridge-core-2.2.4,,vertical_menu_enabled,qode-title-hidden,qode_grid_1300,side_area_uncovered_from_content,transparent_content,qode-theme-ver-21.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.1,vc_responsive,elementor-default

L’AGENCE

Qui sommes-nous, comment travaillons-nous ?

Après de nombreuses collaborations en agences, permettant d’enrichir ses connaissances, Pierre Degageux crée l’agence DX ARCHITECTURES  en 2010 . Les locaux de la rue du Petit musc sont situés au cœur du marais. Notre attachement prépondérant à la notion de développement durable nous pousse à concevoir une architecture de bon sens, fondée sur l’adaptation de notre approche théorique à la spécificité de chaque projet, l’étude analytique et sensible de chaque site, la dissection de chaque programme.

Les différents axes de réflexions.

Le respect du contexte

Concevoir un projet comme une composante d’un paysage en constante évolution. Une architecture n’existe que dans les relations qu’elle tisse avec son contexte. Ce dialogue entre la ville, le paysage et l’architecture, doit être le moteur de la conception architecturale. Cette nécessité implique de fonder tout projet sur une étude théorique analytique et sensible du site.

La conception humaniste

Placer l’Homme au cœur de la problématique architecturale, afin de concevoir un bâtiment au service de ses usagers et de leur confort. Au-delà de l’aspect purement programmatique d’un bâtiment, il est de la responsabilité de l’architecte de concevoir un projet comme un véritable ciment social. Une reflexion spécifique est également menée sur la notion d’usage et ergonomie dans le dessin de chaque détail.

La démarche environnementale

Apporter notre contribution aux problèmes écologiques actuels est pour nous une nécessité. L’approche bioclimatique du projet est au cœur de notre réflexion dès le début de l’esquisse. Loin d’étouffer la conception architecturale, la démarche environnementale devient alors un véritable moteur de création.

La rigueur technique

La maîtrise constructive du projet, ainsi que les contraintes de budget et de délais sont considérés avec la plus grande attention dès le début de la conception. Il s’agit d’ éviter de subir les contraintes techniques, programmatiques et réglementaires qui peuvent, lorsqu’elles ne sont pas considérées en amont, nuire au projet.  Cette rigueur nous permet de garantir des solutions techniques au service de l’architecture, caution indispensable d’un déroulement optimal des phases d’étude et de chantier, et d’un bâtiment de qualité, aux ambiances maîtrisées. Le travail est mené en étroite collaboration avec les bureaux d’études spécialisés.

Le coup de crayon

L’étude, l’analyse, la rigueur ne sont qu’un prérequis indispensable. Ce fondement nourrit la démarche de l’architecte, mais c’est le jeux des lignes, des volumes, des matières, des lumières et des couleurs qui donne à l’architecture son lyrisme, et son sens.

Publications / conférences

2014 : Art & Décoration, n° 467, Juin 2014, p.130-131

2008 : Architectes & habitat durable, hors série n°8 Energie & développement durable, p73, éd. Electricité et développement durable

2006 : Prix Wilmott 2006, p.67, ed. Jean Michel Place
2007 : Restructuration des centres villes de la région PACA – Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, Marseille

2007 : L’enjeu environnemental : moteur de la conception architecturale – Ecole d’architecture Paris la Villette UP6, Paris

Moyens et partenaires

Riche d’une expérience de projets variés (constructions et réhabilitations, logements individuels, intermédiaires et collectifs, équipements publics…), de la phase concours au suivi de chantier, nous avons forgé une méthode de travail fondée sur la constitution d’une équipe fiable et compétente, adaptée à la spécificité de chaque projet. Cette organisation nous offre un cadre de travail propice à la conception architecturale et optimise la gestion des contraintes inhérentes au projet : respect des délais, maîtrise des budgets…

Moyens

Local : 40m² équipé pour recevoir 4 personnes

Équipement informatique :  2 PC HP QuadCore en réseau, 1 apple 28’, 2 ordinateurs portables, réseau interne, serveur FTP, accès internet haut débit, 1 traceur, 1 imprimante photo A3 Canon, 1 imprimante Samsung laser, 1 scanner..

Logiciels : DAO (2d et 3d), CAO, bureautique, planning

Équipement divers :  Reflex numérique, télémètre laser

Moyen de transport : 1 voiture, 2 vélos.

Partenaires

L’architecture est un exercice complexe qui nécessite l’orchestration de multiples intervenants aux compétences complémentaires. La constitution d’une équipe fiable et adaptée à la spécificité de chaque situation est donc un pré-requis indispensable à la qualité d’un projet d’architecture. Au cours de notre exercice, nous avons tissé un réseau de partenaires privilégiés qui nous permet de constituer rapidement une équipe compétente et adéquate. Les rapports humains que nous entretenons avec ces partenaires nous permet de créer un climat de confiance, de compréhension et de transparence propice au développement du projet.

BET : Acoustic serial – BESB – Bottes Sondage – Betior – cap horn -cet – Ecotipi – Elfi mm conseil – G2TEC -Gruet Ingenierie – Laumond-Faure SAS (gpt SNC Lavalin) – LI SUN -Ingepole – OTE – Pascal Tchengang – Peutz & Associés – Studio Vicareni – Synerg CTS – Verbeke – Cardonnel Ingenierie

Économistes : Betior – Bureau Michel Forgues – C2BI – G2TEC – Laumond-Faure SAS (groupement SNC Lavalin) – Synerg CTS

Architectes / Graphistes / Paysagistes : Linea – Atelier villes et paysages – D paysage – Endroit En vert – Komorebi – Linea productions – Perspicass – Romain Gautry – SOA Architectes – F. Fuchs

Démarche environnementale

À une époque où l’impact environnemental de l’activité humaine menace l’écosystème de la planète, il est fondamental de concevoir une architecture éco-responsable, dans une logique de développement durable. Cette démarche environnementale est intégrée, dès l’origine, dans notre processus de conception. Elle devient une part intégrante et indissociable de la création architecturale, et de ce fait une réelle source d’inspiration.

Recherches théoriques

Projet Cocoon : une maison passive itinérante – En partenariat avec l’École Centrale de Lyon

Biomasse : gestion urbaine des déchets organiques – Projet d’étude et d’application industrielle en partenariat avec l’École Centrale de Lyon

La maison passive à 100 000 € : Projet industriel en partenariat avec L’École Centrale de Lyon

Les systèmes constructifs bioclimatiques : Projet industriel en partenariat avec L’École Centrale de Lyon

La centrale biomasse : Projet industriel en partenariat avec L’École Centrale de Lyon

 

La méthodologie : concertation et échanges

La concertation

Notre travail est fondé sur la qualité de la concertation et les échanges interne à l’équipe grâce à une organisation éprouvée au fil de notre expérience, et une équipe soudée par des rapports humains conviviaux :

  • Avec la maîtrise d’ouvrage grâce à une attention particulière portée à l’optimisation des moyens de communication, indispensable à la qualité d’un projet architectural (réunions de démarrage et de clôture de phases, comptes rendus, vues 3D…)
  • Avec les autres intervenants (bureau de contrôle, SPS, SSI, AMO), dès les phases ESQ ou APS, pour assurer la qualité du travail et le respect des délais d’étude.

Nous abordons ainsi chaque projet comme étant un travail d’équipe basé sur l’analyse d’une problématique et le dialogue entre différents acteurs aux compétences complémentaires.

La définition du programme

La définition du programme est un élément clé pour le bon déroulement de l’étude. L’essentiel des objectifs à atteindre doit être définis dès le début de la phase ESQ avec l’ensemble des acteurs concernés par l’opération. Les diagnostics techniques sont indispensables au bon déroulement du projet. La Maîtrise d’œuvre veillera dès la phase ESQ à recueillir l’ensemble des documents nécessaires à la parfaite appréhension du site et de ses contraintes : relevés, sondages… L’efficacité et la performance du projet passe par la qualité de sa communication, l’équipe de maîtrise d’œuvre doit donner les moyens au maître d’ouvrage de saisir le projet dans sa totalité, tant du point de vue technique, constructif qu’administratif.

L’accompagnement

 Afin de garantir cette transmission, des moyens de communications sont soigneusement mis en place. Les réunions de démarrage ont pour objet de fixer les objectifs à atteindre et d’anticiper le déroulement de la phase à travers un échéancier. Les réunions de clôture ont pour objet la transmission exhaustive du contenu du projet au maître d’ouvrage qui intègre au fur et à mesure ses dispositifs techniques, ses performances, son fonctionnement d’utilisation et d’entretien. Ces réunions sont également l’occasion de préparer la pré-synthèse à partir de la phase APD. Les comptes rendus sont rédigés après chaque réunion sous la forme de fiche synthétique, qui donnent une grande visibilité sur l’évolution du projet, de son économie et de ses orientations. Ces fiches, conçues sous la forme d’un tableau de bord, indiquent donc le coût retenu, le contenu programmatique et ses surfaces, les choix techniques et l’ensemble des éléments ajoutés ou supprimés, les incidences de délais.Les vues 3D sont réalisées tout au long des phases afin d’assurer la parfaite compréhension du projet par l’ensemble des acteurs de la maîtrise d’œuvre et de la maîtrise d’ouvrage. Interne à l’équipe Avec  la Maîtrise d’Ouvrage.